Le commencement ...

Once Upon a Time

Comment cet amour des voyages a commencé ? 

Et bien cela va paraître étonnant mais pour garder mon emploi, mon patron m'a demandé de partir 3 mois à l'étranger pour perfectionner mon anglais ( sympa le boss hein ?!) ... mais à mes frais ( ah ouai moins sympa là ...). Il s'imaginait que j'allais choisir la "facilité" en partant à Londres ou à Dublin ... Et bien non ! J'ai décidé de partir en Californie grâce à un ami d'une connaissance qui pouvait m'héberger sur place.

"12 heures de vol, pour aller vivre avec des inconnus, dans un pays que je ne connais pas, sans travail, pendant 3 mois ?" Je ne sais pas pourquoi mais l'idée m'a plu ! 1 semaine plus tard j'avais mon billet & 2 mois plus tard je m'envolais pour les États-Unis.

21 Septembre 2014, arrivée à l'aéroport de Los Angeles, tout est comme dans un film. La taille impressionnante des voitures, le bruit des sirènes, les buildings ... J'étais crevée, il faisait nuit mais j'avais hâte de commencer mon aventure Californienne qui ne serait pas à Los Angeles mais à Murrieta, une ville située entre San Diego et L.A.

 

Je me retrouve donc dans un quartier plutôt calme de Murrieta dans une grande maison ( à l’américaine quoi!) que je partage avec 4 autres colocs, dont 3 américains. Ma première impression en les rencontrant : " je ne comprends rien !" mais rien de rien ... moi qui pensais m'en sortir à l'aise avec mon 17/20 de moyenne en Anglais depuis le collège . FOUTAISE ! Un accent indescriptible, un débit de parole qui bat tous les records ... je n'en menais pas large et je savais que j'allais devoir faire énormément d'efforts pour communiquer avec eux. Bien heureusement j'avais un Frenchie totalement bilingue à mes côtés pour jouer l'interprète les premiers temps.

 

Plus les jours passaient et plus j'étais à l'aise et enthousiaste à l'idée de rencontrer de nouvelles personnes. J'ai très vite constater que les Américains aimaient beaucoup les Français et étaient, pour la plupart, intéressés par notre culture.

On m'a quand même demandé de cuisiner des cuisses de grenouilles & des escargots ... évidemment introuvables aux USA.

Je passais le plus clair de mon temps sur un terrain de motocross Perris MX où mes colocs avaient l'habitude de s’entraîner et de travailler. Cela parait loin de ce qu'on peut s'imaginer en allant en Californie mais je m'y sentais bien, j'aimais côtoyer les gens de là bas, c'est à Perris que j'ai fait mes plus belles rencontres avec qui je suis toujours en contact.

Je me suis très vite attachée à la vie Américaine. Dans mes souvenirs, il ne m'a pas fallu plus d'une semaine pour me sentir comme chez moi et me demander si je ne poserais pas mes bagages " définitivement" .

Les semaines ont défilé à toute allure. j'ai à peine eu le temps de visiter quelques coins mythiques de la Californie. Des plages de  San Diego aux palaces de Las Vegas en repassant par le DownTown de L.A pour marcher sur Hollywood Boulevard et ensuite admirer le coucher de soleil de Griffith Observatory ... Un tas de souvenirs que je ne suis pas prête d'oublier. Mais celui qui restera le plus marquant est mon Road Trip dans Death Valley pour rejoindre Vegas.

Je ne remercierai jamais assez Olivier & sa famille de m'avoir fait vivre ce rêve.

De nombreux voyages ont suivi après mon retour en France mais la Californie garde une place spéciale dans mon cœur, comme une deuxième maison...