Road Trip du Sud de la France à la Ligurie

Habitante du Sud de la France, du côté de Narbonne, j'ai pour habitude de me diriger vers l'Espagne pour de courts séjours et pour des raisons économiques . Cette fois-ci je voulais changer ! Et c'est sur la côte-Ouest de l'Italie que j'ai décidé de partir tout en profitant, sur mon passage, des magnifiques villes/villages de notre belle France.

Un plein d'essence, de quoi nous ravitailler pendant le trajet, lunettes de soleil et hop ! C'est parti pour la première étape de notre road-trip!

Etape 1 : Marseille

Après seulement 2h30 de route, nous voici arrivés à Marseille. Ville ensoleillée 95% du temps, connue principalement pour son port, ses calanques et son accent chantant.

 

Comme toute ville il faut en prendre et en laisser. Certains quartiers sont négligés et d'autres nous donnent envie de découvrir d'avantage cette ville mythique du Sud de la France.
Une fois garés au parking de la cathédrale Sainte Marie-Majeure, il nous suffisait juste de profiter d'une balade sous un beau soleil en direction du Vieux-Port, en passant par le Mucem ( Musée des Civilisations de la Méditerrannée), en bordant l'eau et bien-sûr admirer la magnifique cathédrale la Major et son architecture extraordinaire.

Une fois sur le Vieux-Port, il est difficile de se rendre compte de sa grandeur sans prendre un peu de hauteur. Du haut du Fort Saint-Jean, vous aurez le plaisir d'avoir une vue imprenable sur tout le Vieux-Port, sa grande roue et tous ses bars/restaurants qui le bordent.

Après une marche à travers les quartiers des alentours, déguster un verre en terrasse avec une vue sur les centaines de bateaux & les marins-pêcheurs qui bichonnent leur navire est fort appréciable.

Vous aurez l'embarra du choix du pub Irlandais au bar à tapas, il y en a pour tous les gouts! Si vous souhaitez rendre la vue encore plus belle, vous aurez l'occasion d'admirer la Basilique Notre-Dame de la Garde en vous plaçant à une table en terrasse au centre du quai du Port. 

Nous n'avions pas décidé de déguster une bonne bouillabaisse Marseille, car l'un des défis de notre voyage était de minimiser un maximum nos dépenses, mais si votre budget le permet c'est évidemment un incontournable (pour une VRAIE bouillabaisse il vous faudra débourser en 65 et 100 euros!) . Au lieu de ça, nous nous sommes dirigés vers la plage du Prado pour un pique-nique préalablement préparé, au soleil. Ce n'est pas la plus jolie de Marseille, mais par un temps printanier ça reste un endroit très agréable avec une vue sur la Promenade du Grand Large.

Sur place vous découvrirez une vaste pelouse équipée de bancs, une étroite plage de sable mélangé à de petits galets, une eau turquoise mais aussi un espace de remise en forme en plein air très fréquenté par les locaux sportifs! Petit bonus, un parking GRATUIT à cette période de l'année, ce qui ne doit pas être le cas en pleine période estivale.

 

Notre halte Marseillaise s'est arrêtée là. Quoi déjà ?! Et oui, une découverte nous a rendu très impatients et nous n'avions que peu de temps pour accomplir notre road trip.

 

Etape 2 - Cassis

A seulement 45 minutes de là : Cassis et bien entendu ses Calanques.

Même si elle se situe tout proche de Marseille, l'ambiance est bien différente. c'est une ville plus calme ( hors saison, très déconseillé d'y aller en plein été où vous aurez beaucoup de mal à déambuler dans ses ruelles à cause du monde).

La beauté de sa ville, Cassis la doit beaucoup à ses calanques. Ce sont celles au départ de Port-Miou qui nous ont intrigué.

Pour s'y rendre, le mieux est d'y aller en matinée pour avoir la chance de pouvoir vous garer gratuitement dans les ruelles voisines. Si vous n'avez pas cette chance, un parking payant (8 euros/journée) est à disposition ainsi qu'un " guide " qui n'hésitera pas à vous aiguiller sur les différents sentiers possibles pour se rendre sur les différents points de vue.

Il y a plusieurs façons de profiter des calanques :

Option " à la cool" : Trois points de vue sont accessibles au coeur des  Calanques de Port Miou, par de simples chemins à 15min à pieds, maximum, les unes des autres. Le reste du temps vous pourrez alors bronzer, allongés sur les rochers ou même piquer une tête dans l'eau cristalline mais encore un peu fraiche en cette saison! Vous aurez également l'occasion de vous restaurer sur place dans un budget assez raisonnable au vue de l'emplacement. Comptez environs 20 euros/personne pour un plat copieux et une boisson.

 

Option "sportive" : Si vous voulez en voir d'avantage et que la marche ne vous fait pas peur, une randonnée est aussi possible pour découvrir deux autres calanques (Calanque de Port-Pin et Calanque d'en Vau) situées beaucoup plus loin. Il vous faudra compter environs 3h30 de marche aller/retour pour les voir. 

Les sentiers empruntés ne sont pas toujours de tout repos. Il vous faudra être équipés de bonnes chaussures, d'une GRANDE bouteille d'eau et de quoi vous couvrir la tête par forte chaleur.

Sur notre passage, nous avons croisé tous types de personnes, et toutes générations confondues. Cette randonnée peut être donc accessible à tous en prenant garde à ne pas glisser dans les fortes descentes pour rejoindre la Calanque d'en Vau.

 

Option " sur l'eau " : Il est également possible de visiter les Calanques en bateau ou kayak. Les kayaks se louent directement sur place, (fortement conseillé de réserver en avance!) la location est au tarif de 35 euros/une personne la demi-journée et 55 euros/une personne la journée. Les excursions en kayak sont toujours encadrées d'un moniteur/guide pour des raisons de sécurité car les bords des Calanques peuvent être très dangereuses quand la mer commence à s'agiter. Lien pour plus d'infos

En bateau, vous pourrez partir directement du port de Cassis. Plusieurs formules sont proposées en fonction de votre timing et de votre budget. Possibilité de visiter simplement les 3 Calanques en 45min ou de visiter les 9 en 1h50. Les tarifs sont compris entre 16euros et 28euros/ personne. Lien pour plus d'infos

 

 

Hormis ses Calanques, Cassis est également doté d'un superbe petit centre ville qui nous conduit au bord de son port et de l'une de ses plages. 

Que ce soit pour manger une glace de chez Amorino sur le sable, boire un verre en terrasse chez Liautaud avec vue sur le port ou s'offrir une spécialité locale dans la petite boutique d'Autrefois Cassis Terroir vous trouverez forcément votre bonheur en allant vous y promener!

 

Info pratique: Les hébergements sont chers sur Cassis. Si vous avez un budget limité il vous faudra aller à l'extérieur de la ville. Ou si vous restez plusieurs jours vous pouvez trouver des offres intéressantes sur Airbnb.

Nous avions un budget TRES limité, c'est pourquoi nous nous sommes dirigés vers un hôtel F1, peu romantique et intime certes mais à moins de 30€ la nuit c'est un sacrifice que nous étions prêts à faire pour pouvoir mieux profiter par la suite.                                                                    

Etape 3 - Monaco

Ce passage va être très court car Monaco aura été LA déception du voyage. Une circulation abondante. Des travaux, des travaux et encore des travaux... Une fois sur place la galère pour se garer avec des parkings hors de prix, mais pas trop le choix, si on veut visiter la principauté il faut se garer! 

Une fois chose faite il n'y a plus qu'à "admirer" et bien... on peut voir des grues, et encore une grue par là et une autre par ici. Vraiment dommage, dans mes souvenirs Monaco valait pourtant le détour. Ce n'était certainement pas le moment de s'y intéresser...

Malgré ça nous avons fortement apprécié les alentours du Casino de Monte-Carlo, et le casino en lui même qui est splendide.

La circulation beaucoup trop difficile ne nous a pas permis d'en voir d'avantage malheureusement. Après avoir déboursé 14 euros pour le parking, pour 2H30 sur place nous nous sommes éloignés, direction l'Italie pour oublier ce triste épisode.

Monaco nous aura tout de même offert un joli cadeau de départ sur le chemin, une vue imprenable depuis ses hauteurs. Bien plus joli et bien trop haut pour distinguer les grues!

Etape 4 - Vintimille

C'était un arrêt imprévu mais nous avions faim et Vintimille se situe à moins d'une heure de Monaco mais pas que... C'est une ville splendide ! En plus d'être située à la frontière franco-italienne, elle offre un dépaysement totale dès votre arrivée et donne un bel aperçu de ce qui vous attend en Ligurie.

Ses maisons colorées collées les unes aux autres qui dominent le paysage et ses nombreux commerces vous permettront de profiter pleinement de la ville et de vous sentir vraiment en vacances.

Vintimille a également une plage, mais là... mieux vaut ne pas en parler. Plage pourtant bien notée sur de nombreux sites, lors de notre passage nous avons été quelque peu surpris... Le paysage aux alentours est magnifique, l'eau est claire & belle mais la plage en elle-même ressemble plus à une petite décharge qu'à un endroit paradisiaque où on aimerait se baigner. Vintimille est victime depuis quelques années d'une vague successive de migrants qui ont pour but d'aller jusqu'en France. Cependant, cette ville regorge de merveilles et il en faudrait bien plus pour gâcher son charme. 

 

 

Nous y avons finalement passé toute l'après-midi, en commençant par notre premier déjeuner Italien que nous avons dégusté au restaurant Baaria di Salvo. Restaurant familial, sans prétention qui sert de délicieux mets aux saveurs locales et à un prix défiant toutes concurrences : seulement 18 euros pour deux personnes avec, pour entrée, un assortiment de charcuteries italiennes, deux boissons et un plat bien copieux. Sans parler des propriétaires des lieux forts sympathiques. si vous passez par là, allez y les yeux fermés.

 

Une balade digestive dans la ville et c'est reparti!

Etape 5 - Gênes

Gênes ( Genova) faisait partie depuis le départ des villes que nous souhaitions voir durant notre road trip. Capitale de la Ligurie et premier port d'Italie, c'était une étape incontournable. Comme toute grande ville il faut évidemment s'attendre à tomber sur une circulation beaucoup plus dense et avec une arrivée en fin de journée ça n'arrangeait rien... La priorité était de trouver un hôtel pour la nuit, car nous n'avions effectué AUCUNE réservation avant le départ, ce qui nous laissait une totale liberté et la possibilité de changer d'itinéraire si besoin.

A Gênes, les tarifs explosent, surtout dans le centre. Il a donc fallu un peu s'éloigner pour éviter d'épuiser tout notre budget en une seule nuit.

Nous avons trouvé notre bonheur dans une petite ruelle tout proche d'une rue commerçante à Sampierdarena, à l'ouest de Gênes, à l'hôtel " Modena Genova ". Accueil très agréable mais attention uniquement en Italien! Mais un bon vieux langage des signes accompagné de sourires suffisent à se faire comprendre.

L'hôtel est équipé de places de parking GRATUITES et se situe à proximité de station de bus et de métro. Le tarif est en principe aux alentours de 70€/chambre mais grâce à Booking, nous avons réussi à en obtenir une à 60€, ce qui reste très raisonnable pour la situation géographique. Quand à la chambre : simple et efficace, rien de luxueux, mais un confort suffisant pour une nuit.

Info pratique : Les parkings à Gênes sont hors de prix. Il est donc préférable de trouver un hôtel qui en possède un. La plupart des hôtels demandent des frais supplémentaires pour une place de parking, mais cela reste bien moins cher que les parkings publics dans la ville pour lesquels il vous faudra débourser en moyenne 20€/demi-journée.

Le temps de rejoindre l'hôtel et de s'installer il ne nous restait pas assez de temps pour s'aventurer dans le centre de Gênes, mais suffisamment pour découvrir les alentours de notre quartier.

L'avenue perpendiculaire à notre hôtel regorgeait de petits commerces en tous genres et de cafés/bars. C'est au " Bar Roma" que nous avons décidé de nous poser quelques minutes pour programmer la journée du lendemain en dégustant un cocktail et quelques Antipasti. Avant de rejoindre le restaurant que nous avions sélectionné grâce aux nombreux avis recueillis sur Trip Advisor.

Le restaurant "La Scuderie Dell'Astronauta". A peine entrés, nous étions charmés par le lieu. Très chaleureux, décoré de nombreuses bouteilles de vin, parfait pour une soirée en amoureux. Petite cerise sur le gâteau, le serveur ( qui doit être vraisemblablement le gérant) parle Français avec un bel accent Italien! C'est avec beaucoup de sympathie et d'humour qu'il nous a conseillé et épluché la carte. Exit les pizzas et les pâtes Carbonara ! Il faut se laisser tenter par les  créations culinaires du chef. C'est alors vers une assiette de ravioles maison à l'encre de seiche, fourrées au poisson accompagnées de crustacés que je me suis portée. UN DÉLICE ! Et rien de tel que des vraies pâtes fraîches faites maison pour savourer un délicieux repas italien! Le tout accompagné d'un vin blanc légèrement pétillant " à la pression" (Cortez) aussi surprenant que bon . Une adresse à retenir!

Le lendemain matin, direction le métro le plus proche ( Dinegro) pour rejoindre la Piazza De Ferrari. Lieu incontournable situé entre le centre historique et le moderne. Parfait pour avoir un bel aperçu de la ville. Facilement reconnaissable grâce à sa grande fontaine placée au centre de la place. C'est dans l'un des cafés des alentours que nous nous sommes arrêtés pour prendre un bon petit déjeuner.

Pile à la sortie du métro, il y a le "Caffe Academia". Des serveurs tirés à quatre épingles, très accueillants. De l'extérieur, vous aurez vu sur la fontaine et à l'intérieur de la boutique, vous pourrez admirer un magnifique trompe-l'œil de ce qu'était la Piazza De Ferrari il y a 50 ans.

Une fois installés, j'avais hâte de redécouvrir le VRAI chocolat chaud Italien (Cioccolate calda) qui m'avait tant marqué durant mon enfance. Une texture de crème au chocolat, impossible à boire mais à savourer à la petite cuillère, un régal! Mais attention de ne pas trop se laisser tenter par les viennoiseries en vitrine, car le chocolat en lui-même est déjà bien lourd et généralement il ne reste plus beaucoup de place pour le reste.

Une fois le petit-déjeuner terminé, il n'y a plus qu'à partir à la découverte de Gênes.

Pour les fashion addict, la Piazza de Ferrari rassemble une multitude de boutiques,c'est l'occasion de s'offrir une parenthèse shopping. Mais ce qui fait principalement l'attrait de ce quartier, c'est que non loin de là, se trouve la véritable maison de Christophe Colomb. Petite maisonnette sur laquelle les regards ne se poserait même pas si on ne savait pas à qui elle appartenait. Mais elle est dotée d'une sublime petite cours sur le côté, qui elle, attire l'attention.

Le chemin de la Piazza De Ferrari à la maison de Christophe Colomb, nous fait passer sous de grandes tours dotées d'une arche qui laisse le passage entre deux quartiers bien distincts. D'un côté ( côté maison de Christophe Colomb) c'est la ville, traversée par une route, des véhicules garés un peu partout et de l'autre c'est le centre avec de petites ruelles piétonnes qui débouchent sur de petites places. Ces ruelles font la réputation de Gênes. C'est un bonheur de s'y perdre pour découvrir de petits commerces et des restaurants.

Les plus belles découvertes se font en marchant. Il ne faut pas hésiter à sortir des sentiers battus et à vous éloigner de la foule. Vous ne serez pas déçus.

 

C'est dans ce même quartier que vous croiserez sur votre route les musées Palazzo Rossi, Palazzo Tursi et Palazzo Bianco. Vous y trouverez à l'intérieur du mobilier antique et différentes œuvres d'arts d'artistes du monde entier plus ou moins reconnus. Les amoureux d'art y trouveront forcément leur bonheur.

 

En ce qui nous concerne, les musées ne sont pas vraiment notre tasse de thé. Nous préférons explorer une ville dans son ensemble. Mais nous étions tout de même intéressés par le musée de la Mer qui se situe sur le Port de Gênes. En métro, il s'agit de l'arrêt " San Giogio " . Cet arrêt se situe entre l'Aquarium de Gênes et le Musée de la Mer.

Nous avons donc décidé de commencer par le musée de la Mer. En face de l'entrée vous vous retrouverez devant un immense sous-marin qu'il est possible de visiter en plus de la visite du musée. Arrivée à l'accueil, on nous annonce le tarif : 16€/personne SANS la visite du sous-marin. Il fallait ajouter 10 € de plus pour le voir. C"était ce qui m’intéressait le plus donc au final... nous avons préféré nous diriger vers l'aquarium mais là... encore pire : 25€ l'entrée/personne. En temps normal nous y serions allés mais notre séjour débutait, nous avions encore de la route à faire et des choses sans doute plus intéressantes à voir donc nous avons préféré passer notre chemin pour nous balader dans la ville et surtout le long du petit marché qui se situe au bord du port et expose des produits locaux.

Info pratique : Un ticket de métro coûte 1.50€ valable 100 minutes sur tout le trafic. Mais vous avez la possibilité d'avoir un pass pour une journée au tarif de 4.50€ ce qui est très avantageux si vous voulez voir la ville dans sa totalité.

Le réseau est très simple et les stations sont suffisantes pour vous éviter de trop marcher. Mais mieux vaut enfiler de bonnes chaussures pour vadrouiller dans la ville!

Etape 6 - Cinque Terre & La Spezia

La voici l'étape "finale" de notre traversée. C'est maintenant qu'il faut s'attendre à en prendre plein la vue et d'être éblouis par toutes les couleurs du paysage. La route en elle même pour se rendre aux Cinque Terre est superbe. Elle ne cesse de grimper et est remplie de virages ( estomacs fragiles accrochez-vous!) mais plus vous avancez et plus la vue est belle. 

Vous serez également surpris par la multitude de tunnels qu'il y a entre Gênes et les Cinque Terre.

Nous étions partis pour aller directement à Portofino mais nous avons changé d'avis au dernier moment, nous avons préféré le réserver pour le retour. C'est comme ça que nous nous sommes retrouvés au petit village de Santa Margarita. Petit village oui car rapide à traverser mais il n'en est pas moins riche! Très chic, on y retrouve beaucoup de boutiques de luxe, de grands hôtels **** et de restaurants. 

C'est clairement le village qui m'a le plus surpris, dans le sens où je n'en avais pas entendu parlé alors qu'il est vraiment beau! Nous nous sommes arrêtés le temps d'un déjeuner, dans un restaurant  caché dans une rue peu passante. Rien de bien intéressant à relever concernant ce restaurant c'était bon, plus cher que ce qu'on avait l'habitude d'avoir jusqu'à maintenant mais ça l'était déjà beaucoup moins que tous les restaurants qui bordent la plage.

 

Info pratique : Les italiens sont très généreux dans leur cuisine. Quand vous allez au restaurant, vous aurez toujours un ou plusieurs plats d'Antipasti qui sera déposé sur votre table sans que vous l'ayez commandé. Prenez garde, parfois ils sont offerts et parfois non. N'hésitez pas à poser la question au serveur, car cela peut vite faire grimper l'addition sans que vous vous en rendiez compte.

Portofino se situe juste à côté de Santa Margarita mais nous avons pris le chemin inverse pour continuer notre trajet vers les Cinque Terre. 

Les Cinque Terre sont en en fait 5 villages (Monterosso, Manarola, Vernazza,Corniglia, Riomaggiore) classés au patrimoine mondial de l'UNESCO.

En regardant différents guides, nous étions lancés pour parcourir les Cinque Terre à pieds, sous forme d'une randonnée de 6h environs pour découvrir les 5 villages un par un par la Via dell'Amore. Il était très fortement déconseillé de s'y rendre en voiture, car c'est pratiquement "inaccessible". Nous n'avons pas eu cet effet bien au contraire...

Nous avons pu visiter les villages sans aucun problème et toujours en voiture!

Nous étions même peinés de découvrir des familles entières empruntées les mêmes routes que nous mais à pieds et sous un soleil de plomb... Je n'ai pas vraiment trouvé l’intérêt d'une telle randonnée quand on peut se simplifier la tâche. Le seul intérêt qu'il pourrait y avoir ce sont les paysages qui peuvent être plus intéressants en passant par les sentiers spécialement aménagés, mais donc pourquoi toutes ces personnes se retrouvaient sur la route ? Surtout que celle-ci offre un panorama magnifique durant tout le trajet ! Et bonus : il y a de nombreux points de vue où il est possible de s'arrêter pour prendre des photos.

 

Tous les villages de Cinque Terre se ressemblent beaucoup. Ils ont tout de même chacun leurs petites particularités qui les différencient : Monterosso est le plus grand des 5, Manarola est le plus ancien, Vernazza est le plus pittoresque, Corniglia est le seul qui n'est pas relié directement à la mer & Riomaggiore est le plus coloré et c'est  aussi le dernier village des Cinque Terre.

Étant donné qu'il est déconseillé de s'y rendre en voiture, il existe un train spécialement aménagé,qui s'arrête à chaque village. C'est, d'après les guides, le meilleur moyen de visiter les Cinque Terre. Le soucis? C’est beaucoup trop recommandé... Il y a donc une file d'attente assez longue au niveau des petites gares tout au long de la journée. Tout doit dépendre des périodes et du temps que vous voulez passer. En ce qui nous concerne la voiture n'a vraiment pas été un problème ! 

Le village de Vernazza m'a beaucoup plu. De par ses magnifiques couleurs typiques de la région mais aussi de ses bâtiments plus anciens que ceux que l'on a pu voir ailleurs.

Il est possible d'emprunter un escalier qui longe la colline pour pouvoir admirer de plus haut ces maisons qui surplombent la mer. Un mélange de couleurs qui donne vraiment un décor de carte postale!

Une fois en bas, au cœur du village, il y a foule ! Surtout en week-end et période de vacances. Mais ce n'est pas difficile de se balader et d'aller découvrir la petite plage cachée derrière une espèce de grotte. Par contre venez tôt si vous voulez poser votre serviette, les places sont vite prises!

Si vous n'avez plus de place pour lézarder au soleil, vous avez toujours la possibilité d'aller déguster un délicieux  "Gelato" à " Gelateria" vous m'en direz des nouvelles !

 

La journée est passée à toute vitesse et dans notre lancée nous avons décidé de descendre jusqu'à la Spezia, située tout au sud de la Ligurie. Notre Road Trip a été finalement plus long niveau kilomètres que prévu !

Nous n'avons pas regretté ce détour! La Spezia est une très jolie ville, réputée pour son arsenal militaire mais aussi pour ses diverses musées. 

C'est un très bon endroit pour se balader la journée, dans son centre qui abrite de nombreux commerces et boutiques d'artisans et le soir au bord du port et se poser tranquillement sur un banc pour admirer les bateaux. 

C'est également l'endroit que nous avons choisi pour passer une dernière nuit en terre italienne avant de refaire le trajet inverse le lendemain. Car malheureusement une forte pluie était prévue pour la fin de notre séjour qui a donc dû s'écourter... Nous avions trouvé un hôtel très bien situé, proche du centre. L'hôtel " Aurora " . Un accueil très correct avec la possibilité d'échanger en français, une boulangerie située juste à côté et un parking payant à proximité. Il était préférable de laisser notre voiture, nous pouvions tout faire à pieds!

 

C'est une grande ville et les places sont rares & chères, c'est pourquoi nous n'avons pas pu faire les fines-bouches quand nous avons trouvé un parking à proximité, même si le prix nous effrayait un peu ( 2.50/l'heure et 50cts/heure à partir de 20h00). Au final l'addition aura été de 8€ à peine , pour une soirée et une nuit entière pas trop mal!

 

Au réveil le lendemain, nous n'avons malheureusement pas eu la bonne surprise de voir un petit rayon de soleil... La pluie était bien là et elle n'était pas prête de s'arrêter, nous avons donc pris la décision de rentrer avec le sentiment d'avoir loupé quelque chose... Et oui Portofino! Impossible de partir sans être passé par ce village qui m'intriguait tant. On croise les doigts, on roule et on verra bien ce que ça donnera...

 

Info pratique : Les routes sont belles mais grimpent énormément, votre véhicule consommera deux fois plus qu'en temps normal. Le soucis est qu'au cœur des Cinque Terre vous ne trouverez pas de station services dans chaque village, il vaut mieux donc faire un plein avant de prendre la route !

 

Etape 7 - Portofino

Impossible pour moi de rentrer sans avoir vu le petit village de Portofino! Par chance, plus on s'y approchait et plus le soleil réapparaissait comme par miracle. Mais il fallait bien qu'il y ait encore un petit soucis qui vienne gâcher notre plaisir... à 3km de Portofino, accès bloqué par la "polizia". Certaines voitures avaient la chance de pouvoir passer mais pas d'autres, pas nous... Il nous aura fallu pas moins d'1h30 pour enfin accéder au village. La raison? Seulement 400 places de parking sur Portofino donc quand c'est plein c'est plein! Il faut juste attendre que quelqu'un s'en aille pour laisser la place... Et oui ça se mérite de visiter Portofino! 

Une fois entrés ( youpiiiiii !), il faut donc trouver l'unique parking, le fameux avec ses 400 places. Le bon côté des choses, c'est que vous êtes certains d'en avoir au moins une, vu que vous êtes passés...Le mauvais c'est que forcément, un seul parking, ils en profitent ...5€50/heure !!! Oui ça fait mal, mais n'oublions pas que Portofino est surnommé " le St Tropez italien". Cela prend tout son sens...

 

Une fois qu'on a mis de côté l'attente à l'entrée et le coût du parking, on peut profiter de ce charmant petit village qui regorge de merveilles. Au centre de Portofino, vous y trouverez de quoi vous restaurer, des petites boutiques de souvenirs mais également des boutiques de luxe.

Etonnement, les restaurants ne sont pas si excessif, à peu près 20€/personne pour une boisson et un plat. En revanche les boutiques de souvenirs, mieux vaut passer son chemin. C'est bien souvent le triple du prix qu'on trouve à l'extérieur.

Vous pourrez donc vous offrir un repas ou simplement un "ristretto" en contemplant d'immenses yatchs venus s'amarrer pour prendre un petit bain de soleil dans le petit port.

 

Si vous voulez admirer la vue et retrouver ce décor de carte postale que vous étiez venus chercher, il vous faudra aller sur les hauteurs en direction du château Brown.

En fonction du temps que vous passerez sur place, vous pourrez adapter la randonnée. Pas besoin de monter bien haut pour voir s'afficher un magnifique panorama entre la mer et les façades colorées des hôtels de luxe et maisonnettes de Portofino.

Info pratique : Si votre planning le permet, le mieux est d'arriver très tôt le matin sur Portofino, ce qui vous permettra d'obtenir les quelques places gratuites et disponibles situées juste avant le village, plus éloignées mais qui vous permettront de rester la journée entière sans compter les heures!

Etape 8 - Nice

Nice n'était pas du tout prévu au programme, mais nous avions fait une lonnnngue route pour revenir et il fallait donc se poser un peu, surtout que nous avions encore du temps devant nous.

Je ne m'étais encore jamais arrêtée dans cette ville qui est pourtant superbe! J'avais très envie de découvrir la sculpture créée en la mémoire des victimes de l'attentat du 14 Juillet 2016. Ça me tenait à cœur et j'étais très heureuse de la découvrir sous un beau coucher de soleil même avec une horde de touristes étrangers autour.

 

J'ai été surprise de découvrir cette ville du sud de la France pour laquelle je n'avais encore jamais porté un intérêt particulier. GROSSE ERREUR ! Elle vaut le détour et pas uniquement pour sa Promenade des Anglais de 7km mais aussi pour centre ville, son Vieux Nice et également sa promenade du Paillon et son miroir d'eau aussi beau à voir de jour comme de nuit.

Notre passage à Nice fût rapide donc je n'ai pas spécialement de bons plans à donner. Mais vous pouvez visiter le site de Nice Trotter qui vous dira tout ce qu'il faut savoir sur la ville de la French Riviera.

 

Le but de ce voyage était de découvrir de nouveaux paysages en traversant des villes du Sud de la France jusqu'au Sud de La Ligurie et le tout avec un budget assez restreint.

Au final ce voyage nous aura coûté 300€/personne ( essence, hébergements, parkings, restaurants, loisirs et cadeaux souvenirs inclus!) .

En tout plus de 1500km parcourus en 5 jours, de nombreuses surprises positives et négatives mais dans l'ensemble nous avons été émerveillés par tout ce que nous avons pu voir et gardons de très bons souvenirs de notre escapade franco-italienne !